La transformation du parc automobile du Groupe Scopelec, retour d’expérience.

Vous devez transformer le parc automobile de votre entreprise vers une flotte faible émission ? Vous vous sentez perdu ? Vous n’êtes pas les seuls…

73 % des gestionnaires de flotte ou fonction associée reconnaissent être surchargés et avoir du mal à appréhender le verdissement de leur parc.

Le verdissement du parc ne sera pas résolu par un achat de véhicule hybride ou par une « simple » installation de bornes de recharge sur votre parking ! En effet, cela reviendrait à prendre le problème par le mauvais bout. Le menant ne doit pas être le matériel mais l’objectif à atteindre, qui vous amène à choisir le type de matériel, son lieu, son utilisation et surtout son utilisateur !

Profitez du partage d’expérience d’Hervé REOCREUX, gestionnaire de flotte du groupe Scopelec, sur sa réflexion et ses objectifs, ainsi que sur la collaboration avec EVIRAGE !

« la crainte des nouvelles normes écologiques »,

« ce n’est pas qu’un changement d’énergie … mais un changement de comportement qui est nécessaire »

ce sont les questionnements de Groupe Scopelec ;

« rassurer… orienter… proposer des solutions… »

c’est ce qu’EVIRAGE a livré !

Constat et objectifs

Nous avons eu la grande opportunité d’accompagner Groupe Scopelec, dans leur démarche de verdissement de flotte. Celle-ci fait partie d’un projet global de transition écologique au sein de l’entreprise. Des enjeux majeurs accompagnent ce projet global, comme la réduction de CO2 de leur activité.

Comme fréquemment dans les activités de services, la flotte de véhicules d’entreprise est sur le podium à la fois des postes de coûts et de la consommation de CO2. C’est pourquoi, il paraissait essentiel d’agir sur ce levier. Le déclencheur de la démarche est non seulement la conformité réglementaire comme la LOM, ou les ZFE, mais surtout de coller à des valeurs et des ambitions RSE fortes.

La flotte de véhicule est donc un axe de travail primordial dans l’atteinte de ces objectifs. En l’absence de véhicules autonomes à ce jour, il est tout aussi indispensable de considérer les conducteurs de ces véhicules dans la démarche de transformation.

Mise en place

Les valeurs coopératives et sociétales de Groupe Scopelec ont guidé la démarche. En effet, les collaborateurs sont la valeur ajoutée de l’entreprise. Ils ont une place prépondérante dans l’organisation. Hervé Réocreux a donc travaillé en comité projet avec ses partenaires internes des services achats, RH, et QSE pour aligner la stratégie d’entreprise avec la perception des collaborateurs et les impliquer dès le début du projet.

Le résultat est une connaissance des attentes, doutes, craintes des collaborateurs et une confiance accrue des collaborateurs en la capacité de l’organisation à mettre en place un plan de verdissement du parc automobile non disruptif.

In fine, cela permet de mettre les clés du bon véhicule, dans les mains du bon collaborateur. C’est bien tout le but d’un démarrage de projet de changement… impliquer au mieux les promoteurs pour qu’ils deviennent la locomotive du projet. 

Nous sommes fiers de cette aventure, fiers de l’avoir généralisée grâce à nos diverses expériences et retranscrite dans notre livre blanc sur le changement.

Car cette transformation de parc est bien entendu très technique mais surtout très humaine. Il faut savoir aborder les deux aspects simultanément. C’est ce que EVIRAGE propose et c’est ce que Groupe Scopelec a mis en place.

Contactez-nous pour échanger au sujet de la transformation de votre parc, en remplissant notre formulaire de contact ou en prenant rendez-vous ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.